Pourquoi l’Administration des Douanes et Accises a-t-elle choisi les caméras ANPR de Securitas ?

Témoignage client
mai 29, 2019 Temps de lecture: 2 minutes

Depuis la fin de l’année dernière, 25 nouveaux véhicules de l’Administration des Douanes et Accises sont équipés de caméras de reconnaissance des plaques d’immatriculation (caméras ANPR). Afin de mener à bien ce projet, le service a fait appel à l’entreprise Securitas, tant pour le côté technique que pour l’aspect humain.

Christian Van Waeyenberge, ICT-Service Delivery-manager et coordinateur du SPF Finances, explique le succès de cette collaboration.

Pourquoi de nouvelles caméras ?

« Une des missions de l’Administration des Douanes et Accises est de veiller à la perception des amendes et impôts fédéraux », explique Christian Van Waeyenberge. « Nous recherchons les personnes qui ne sont pas en règle. Afin de mener à bien nos investigations, nous utilisons, depuis 2013, des caméras de reconnaissance des plaques d’immatriculation. Si notre base de données détecte une personne ayant des amendes ou des impôts impayés, nous interceptons le véhicule, percevons le montant dû et, le cas échéant, lançons une procédure. »

En 2018, nous avons procédé au remplacement des appareils obsolètes. Par ailleurs, compte tenu du succès des caméras ANPR, les Douanes et Accises souhaitaient mettre davantage de caméras en service dans le futur. Nous avons pris la décision d’acquérir 25 nouveaux véhicules et de les équiper de deux caméras ANPR, afin de nous permettre de contrôler simultanément deux bandes de circulation.

Afin de garantir la réussite du projet, nous nous sommes posé les questions suivantes :

  • Quel fournisseur choisir ?
  • Comment faire en sorte que nos collaborateurs maîtrisent parfaitement la technologie ANPR ?
  • Comment prévenir les pannes et garantir le bon fonctionnement du système ?
  • Comment, en dépit des différences régionales, assurer la formation correcte de nos collaborateurs ?

Pourquoi Securitas ?

Pour la simple et bonne raison que l’entreprise qui fournissait naguère les caméras ANPR avait été reprise par Securitas, le grand spécialiste des problèmes de sécurité. Il ne s’agissait cependant pas d’une première puisque l’Administration des Douanes et Accises et Securitas avaient déjà collaboré par le passé.

« Lors de projets antérieurs, nous avions remarqué que la mise en œuvre de moyens techniques innovants nécessitait une formation, une communication et des procédures appropriées », poursuit Christian Van Waeyenberge. « Lorsque nous avons commencé à négocier avec Securitas et exprimé nos attentes, nous avons constaté d’emblée la détermination de l’entreprise à trouver des solutions personnalisées. »

« Nous avons trouvé en Securitas un partenaire totalement à l’écoute de nos besoins et capable d’élaborer des solutions en parfaite adéquation avec nos objectifs. »

Solutions et assistance sur mesure

« Dans le passé, nous avons connu quelques problèmes avec la mise en œuvre et l’utilisation de nos caméras », se souvient Christian Van Waeyenberge. « Tous les collaborateurs n’étaient pas familiarisés avec les modalités techniques d’utilisation, les dysfonctionnements n’étaient pas toujours gérés de manière satisfaisante, la communication n’était pas optimale et les procédures étaient floues ou mal appliquées. Afin d’éviter une telle situation, nous souhaitions dès le départ élaborer un plan solide et fiable. »

Securitas a activement contribué à la recherche de solutions personnalisées tenant compte des différences régionales en matière de législation, de langue et d’accords. En collaboration avec le client, Securitas a également organisé une formation théorique et pratique et transformé le manuel d’utilisation en un document accessible et intelligible.

Satisfaction garantie

« Jusqu’à présent, les caméras fonctionnent parfaitement », ajoute un Christian Van Waeyenberge plutôt satisfait. « Le contrat d’entretien de six ans nous garantit une assistance technique adéquate, ainsi que le bon fonctionnement des appareils. La situation antérieure pourrait être comparée à celle d’un ordinateur jamais mis à jour : à un moment donné, il tombe forcément en panne. Désormais, nous maîtrisons beaucoup mieux le sujet. »

Grâce à une formation sur mesure, les collaborateurs des Douanes et Accises connaissent parfaitement le fonctionnement des caméras. Aujourd’hui, le nombre de problèmes et d’alertes est en forte baisse.

 

Pour plus d’informations sur l’utilisation des caméras ANPR, cliquez ici.